Ex-ante benefit-cost analysis of an animal production and forage centre for a smallholder dairy value chain in Zimbabwe

Abstract: 
Many smallholder dairy schemes in Africa face sustainability constraints due to shortages of feed resources and poor productivity. Extension supported dairy animal production and forage centres constructed alongside the milk collection centres are possible solutions to these constraints. The objectives of this study were to (1) determine farmers’ willingness to pay for construction and services provided by the centre, and (2) perform an ex-ante benefitcost analysis of the centre in the smallholder dairy value chain. A cross-sectional survey was performed in four smallholder dairy schemes and a total of 185 smallholder dairy farmers selected by simple random sampling were interviewed using a pre-tested questionnaire. The results show that 78% of farmers indicated they would be willing to construct such a centre on their own, while 94% indicated they would be willing to pay for artificial insemination services provided by such a centre. The main advantages of the centre to the dairy enterprise would be ready access to feed, fodder and cost savings (82% of farmers). About 92% of farmers would prioritize feeding milking cows in order to increase milk production. Ex-ante benefit cost analysis indicate that such a centre would be profitable with a benefit: cost ratio of 5.4: 1. The implications of the results is that Governments should support alternative models of smallholder value chain development that includes establishing animal production and forage centres in the smallholder dairy value chain in order to improve milk production and productivity, and the contribution of smallholder dairy to the national economy.
De nombreux projets de production laitière en Afrique sont confrontés aux contraintes de durabilité à cause de la pénurie de ressources alimentaires, et de la faible productivité. Les centres de services de vulgarisation de production et de fourrage d’animaux laitiers situés aux environs des centres de collecte du lait sont des solutions possibles pour faire face à ces contraintes. Les objectifs de cette étude étaient (1) de déterminer la volonté des agriculteurs de payer pour l’installation des centres et des services fournis, et (2) d’effectuer une analyse ex-ante coûts-avantages du centre dans la chaîne de valeur laitière. Une enquête transversale a été conduite considérant quatre régimes laitiers des petits exploitants et un total de 185 producteurs laitiers sélectionnés au hasard ont été interviewés à l’aide d’un questionnaire pré-testé. D’après les résultats, 78% des agriculteurs ont indiqué qu’ils seraient prêts à construire un tel centre par eux-mêmes, tandis que 94% ont indiqué qu’ils seraient prêts à payer pour les services d’insémination artificielle fournis par le centre. Les principaux avantages du centre pour l’entreprise laitière seraient l’accès facile aux aliments et fourrage, et des économies sur les coûts (82% des agriculteurs). Environ 92% des agriculteurs considéraient l’alimentation des vaches laitières comme une priorité afin d’augmenter la production de lait. L’analyse ex-ante des coûts-avantages indique qu’un tel centre serait rentable avec un rapport bénéfice/coût de 5,4: 1. Les résultats devraient amener les gouvernements à soutenir des modèles alternatifs de développement de la chaîne de valeur des petits exploitants, incluant la création de centres de production animale et fourragère afin d’améliorer la production et la productivité du lait et la contribution des petites exploitations laitières à l’économie nationale.
Language: 
Date of publication: 
2016
Country: 
Region Focus: 
Southern Africa
University/affiliation: 
Volume: 
14
Number: 
3
Pagination: 
229-236
Collection: 
RUFORUM Working document series
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Web resource
Publisher: 
ISSN: 
1607-9345
E_ISSN: 
Edition: