Characteristics of urban agricultural farming practices and spatial nature of production systems in the city of Nairobi, Kenya

Abstract: 
Within the urban environment, urban agriculture faces myriad of challenges ranging from type of practices employed, through to production systems, to quality and safety of produce. An investigation was done to characterise urban agricultural farming practices and spatial nature of production systems within Nairobi city in the period between August 2013 and December 2013. The target was the active urban farmers identified through purposive sampling with the help of agricultural extension officers. Data was collected using sensitisation workshops, interviews, semi-structured questionnaires and observations. The most common crops among active urban agriculture practitioners in order of prevalence were exotic leafy vegetables, fruit vegetables, herbs and spices while cereals and pulses are the least common. About 30% of surveyed farmers had plot sizes of between 0.125 to 0.25 acres. With respect to yield, over 65% of the farmers identified production technologies and space as the most critical issues affecting crop yields and wanted a review of urban and peri-urban agricultural policy. About nine different production technologies were identified over the eight study districts most of which were directed towards space optimisation. The most common were green house tunnels, multi-storey garden, moist gardening and micro gardens.
Dans le milieu urbain, l’agriculture urbaine est confrontée à la myriade de défis allant de type de pratiques employées, par le biais de systèmes de production, la qualité et la sécurité des produits. Une enquête a été effectuée pour caractériser les pratiques agricoles des agriculteurs urbains et la nature spatiale des systèmes de production dans la ville de Nairobi dans la période comprise entre août 2013 et décembre 2013. La cible était les agriculteurs urbains actifs identifiés par un échantillonnage raisonné avec l’aide des agents de vulgarisation agricole. Les données ont été recueillies à l’aide d’ateliers de sensibilisation, des interviews, des questionnaires semi-structurés et des observations. Les cultures les plus communes chez les praticiens de l’agriculture urbaine actifs afin de prévalence étaient des légumes exotiques à feuilles, fruits végétaux, les herbes et épices en céréales et légumineuses sont le moins fréquent. Environ 30% des agriculteurs interrogés avaient la taille des parcelles allant de 0,125 à 0,25 demi hectares. En ce qui concerne la production, plus de 65% des agriculteurs ont identifiés les technologies de production et de l’espace que les questions les plus cruciales qui affectent les rendements des cultures et voulaient une révision de la politique agricole urbaine et périurbaine. Environ neuf différentes technologies de production ont été identifiées au cours de l’étude de huit districts dont la plupart ont été dirigés vers l’optimisation de l’espace. Les plus fréquents étaient les tunnels de serre, les jardins multiétages, le jardinage humide et les micros jardins.
Language: 
Date of publication: 
2014
Country: 
Region Focus: 
East Africa
Collection: 
RUFORUM Conferences and Workshops
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Printed resource
Publisher: 
ISSN: 
E_ISSN: 
Edition: 
Extent: 
361 - 364