The crucial role of agricultural development in economic growth and industrialization of Africa and the call for integrated services delivery

Abstract: 
This paper explores how agricultural development is closely interconnected to economic development and industrialization, and how Africa could embrace this reality and develop agriculture, its economy, and industrialize. Africa boasts land masses with enormous agricultural potential across various agro-ecological zones. And, Africa is home to over 20% of the world’s arable land, most of which is yet to be optimally utilized in agricultural production. This bestows the continent with an enormous potential to feed an everexpanding world population, projected to reach 9 billion by 2050. Agriculture provides for the basic “physiological” needs. Without satisfying these basic needs, all other aspects of human development and endeavor are compromised. History reveals that agricultural development precedes economic growth, and wholesale industrialization. The world’s most developed nations are cognizant of the crucial role that agriculture plays in economic growth and industrialization, and accordingly, they invest strategically. South Africa’s dualistic agriculture provides a classical example of how agricultural development is inseparably intertwined to economic growth. Those regions of the country that have developed agriculture also have vibrant economies, and the opposite is true of former homelands areas, where agriculture is underdeveloped. Africa’s industrialization and economic growth will be enhanced, if underperforming agriculture is developed. Also, to facilitate agricultural development on the continent, extension, research, and training need to be delivered in an integrated way. Countries that provide integrated agricultural services, such as the United States of America through its Land-grant system, have vibrant agriculture and agro-based industries and command robust economies. Therefore, African countries should consider investing in agricultural development, and adopting and adapting integrated services delivery models that meet each country’s specific needs, if the continent is to industrialize.
Cet article explore comment le développement agricole est étroitement lié au développement économique et à l’industrialisation, et la façon dont l’Afrique pourrait adopter cette réalité et développer l’agriculture, son économie et son industrialisation. L’Afrique a des terres dotées d’un énorme potentiel agricole à travers diverses zones agro-écologiques. De plus, l’Afrique abrite plus de 20% des terres arables de la planète, dont la majeure partie reste encore à être utilisée dans l’agriculture de façon optimale. Ceci confère au continent un énorme potentiel de nourrir la population mondiale croissante, qui devrait atteindre d’ici 2050, 9 milliards. L’agriculture répond aux besoins «physiologiques» de base. Les autres aspects du développement et effort humain seront compromis sans une satisfaction des besoins fondamentaux. En général, le développement agricole précède la croissance économique et l’industrialisation. Les nations les plus développées de ce monde sont conscientes du rôle crucial de l’agriculture dans la croissance économique et l’industrialisation et, par conséquent, elles investissent stratégiquement. L’agriculture dualiste de l’Afrique du Sud est un exemple classique de comment le développement agricole est inséparablement lié à la croissance économique. Les régions du pays où l’agriculture est bien développée, connaissent aussi des économies dynamiques, et le contraire est tout autant vrai dans les anciennes régions où l’agriculture est sous-développée. L’industrialisation et la croissance économique de l’Afrique seront renforcées à condition que l’agriculture soit aussi développée. De même, pour faciliter le développement agricole sur le continent, la vulgarisation, la recherche et la formation doivent être assurées de façon intégrée. Les pays qui ont des services agricoles intégrés, tels que les États-Unis d’Amérique par le biais de son système d’octroi de terres, ont des industries agricoles et agro-industrielles dynamiques et des économies robustes. Ainsi, les pays africains devraient envisager investir dans le développement agricole, adopter et adapter des modèles intégrés de prestation de services qui répondent aux besoins spécifiques de chaque pays pour une industrialisation du continent
Language: 
Date of publication: 
2016
Country: 
Region Focus: 
Southern Africa
Author/Editor(s): 
Volume: 
14
Number: 
4
Pagination: 
177-183.
Collection: 
RUFORUM Working document series
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Web resource
Publisher: 
ISSN: 
1607-9345
E_ISSN: 
Edition: