Effect of entrepreneurship training of smallholder farmers on soybean productivity and household incomes in Lango Sub-region, Northern Uganda

Abstract: 
The soybean value chain has a potential to increase smallholder farmers’ incomes and has significant growth potential yet soybean farming households lack services such as education which is tailored to address the real challenges they face in maximizing profits from farming. There is thus a need to integrate entrepreneurship training. This study determines the effect of entrepreneurship training on soybean productivity and household income in Lango Subregion, Northern Uganda. The project was implemented in selected villages (Aumi Abongwen, Omolodyang, Apongimalo) in Bbala sub-county, Kole District and (Anyamazi, Inomo) in Chegere and Apumi sub-counties respectively in Apac District. using exploratory study and experiential learning approach, we conducted soybean value chain mapping in two phases and Entrepreneurial skill training of 220 farmers out of which 150 trained farmers were randomly selected for the study and 450 untrained farmers were used as a control. The random sampling method was followed for selecting the respondents. The preliminary findings indicate that majority 56.67% of the respondents are women and 67.17% of the respondents stopped with education at primary level with 6.7% having no formal education. Study revealed that real earning of the farmers who have participated in the training increased by 380,000Ushs. It can be inferred from the study that entrepreneurship training should be scaled up to increase the productivity and income of smallholder farmers as it significantly increase their income.
La chaîne de valeur de soja a un potentiel pour augmenter les revenus des petits agriculteurs et dispose d’un potentiel de croissance significatif (Dathine. 2011), même si les ménages agricoles manquent de services tels que l’éducation qui est adaptée pour répondre aux vrais défis auxquels ils sont confrontés dans la maximisation des profits issus de l’agriculture. Il est donc nécessaire d’intégrer les compétences entrepreneuriales. Cette étude détermine l’impact de la formation des compétences entrepreneuriales sur la productivité de soja et le revenu des ménages dans la sous r égion de Lango, au Nord de l’Ouganda. Le projet a été mis en oeuvre dans certains villages (AumiAbongwen, Omolodyang, Apongimalo) dans le sous comté de Bbala, District Kole et (Anyamazi, Inomo ) dans les sous comtés de Chegere et d’Apumi sous-comtés respectivement, dans le district d’Apac. En utilisant des études exploratoires et l’approche de l’apprentissage expérientiel, nous avons réalisé la cartographie de la chaîne de valeur de soja en deux phases et la formation des compétences entrepreneuriales de 220 agriculteurs sur lesquels 150 formés ont été sélectionnés pour l’étude et 450 agriculteurs non formés, et sont été utilisés comme contrôle. La méthode d’échantillonnage aléatoire a été suivie pour la sélection des répondants. Les résultats préliminaires indiquent que la majorité de 56,67% des répondants sont des femmes et 67,17% des répondants avaient arrêté l’éducation au niveau primaire avec 6,7% n’ayant aucune éducation formelle. L’étude a révélé que le revenu réel des agriculteurs qui ont participé à la formation a augmenté de 388.000Ushs. Il peut être déduit de l’étude que la formation de compétences entrepreneuriales devrait être élargie pour augmenter la productivité et les revenus des petits agriculteurs car il augmente considérablement leurs revenus.
Language: 
Date of publication: 
2014
Country: 
Region Focus: 
East Africa
University/affiliation: 
Collection: 
RUFORUM Conferences and Workshops
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Printed resource
Publisher: 
ISSN: 
E_ISSN: 
Edition: 
Extent: 
345 - 349