Effects of tillage practices and cropping systems on maize grain yield in Gurue, Mozambique

Abstract: 
Conservation agriculture (CA) practices are being promoted in southern Africa to increase crop production in light of the highly depleted soils. The Mozambican population is highly depended in maize making the country extremely vulnerable as any decrease in maize production brings food insecurity. Inclusion of legumes in rotation or association with maize under CA system has potential to maintain soil fertility but also improve on maize yields. However, the advantage of CA practices in a maize–legume cropping system over conventional tillage needs to be demonstrated to farmers for it to be adopted. A study was done at Gúrue Research Station in Zambézia Province, Central Mozambique. The trial was designed as a randomized complete block in a split plot arrangement replicated four times. The main plot factor was tillage practice (conventional and conservation tillage) while the sub-plot factor was intercrop combination (sole maize, maize/cowpea, maize/beans and maize/soybean). The study demonstrated benefit in CA to increase productivity of maizelegume cropping system.
Les pratiques de l’agriculture de conservation sont en train d’être encouragées en Afrique australe afin d’augmenter la production agricole en considération des sols appauvris. Les populations mozambicaines dépendent fortement du maïs, ce qui rend le pays extrêmement vulnérable car toute diminution de la production en maïs entraîne une insécurité alimentaire. L’intégration des légumineuses en rotation ou en association avec le maïs dans un système d’agriculture de conservation, a le potentiel de maintenir la fertilité du sol mais aussi d’améliorer les rendements en maïs. Cependant, l’avantage des pratiques d’agriculture de conservation dans un système de culture maïs-légumineuses par rapport au travail conventionnel du sol doit être démontré aux agriculteurs pour qu’elles soient adoptées. La présente étude a été conduite à la station de recherche de Gúrue dans la province de Zambézia, au centre du Mozambique. L’expérimentation a été conçue dans un dispositif de bloc aléatoire complet dans un arrangement de split plot avec quatre répétitions. Le principal facteur pour la parcelle était la pratique du travail du sol (labour conventionnel et de conservation) tandis que le facteur considéré pour la sous-parcelle était la combinaison de culture intercalaire (maïs, maïs/niébé, maïs/haricot et maïs/soja). L’étude a démontré l’avantage de l’agriculture de conservation dans l’amélioration de la productivité du système de culture maïs-légumineuses.
Language: 
Date of publication: 
2016
Country: 
Region Focus: 
Southern Africa
University/affiliation: 
Volume: 
14
Number: 
3
Pagination: 
95 - 98
Collection: 
RUFORUM Working document series
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Web resource
Publisher: 
ISSN: 
1607-9345
E_ISSN: 
Edition: