Enhancing internationalization and quality of African universities through academic mobility: Experiences from RUFORUM

Abstract: 
Academic mobility is a globally accepted mechanism for internationalizing higher education and producing a globally competitive workforce. The Regional Universities Forum for Capacity Building in Agriculture (RUFORUM) has facilitated academic mobility in Africa since 2009 to strengthen capacity of African universities to build their own human resource. To date, 60 universities in Africa have committed to academic mobility through the RUFORUM Network. Capacity gaps in the agricultural sector were mapped and nine PhD and five MSc regionally accredited Programmes were developed. Todate 521 student mobilities and 110 staff mobilities have been supported. Students and staff have benefited from exposure to diverse cultures and environments, created research networks through conferences, and are now working in different parts of the Continent. Universities are now exchanging staff to deliver guest lectures and build programmes for building capacity and internationalizing programmes. Success registered is attributable to institutional ownership of programmes by the Vice Chancellors, subsidized cost of training, regionally recognized curricula and a strong coordination mechanism. Challenges encountered included variation in curricula for mobilities beyond the nine programmes posing a challenge of recognition and equation of degrees. A majority of African universities lack organized logistical facilities such accommodation, language and cultural orientation support, visa processing and ticketing, office space etc. for visiting students and staff. Operationalization of a harmonized credit accumulation and transfer, subsidized fees, electronic and blended learning, strong international offices, institutional support and networking for lesson learning with an independent coordinating institution will enhance the contribution of academic mobility to improved quality of higher education in Africa.
La mobilité académique est un mécanisme mondialement reconnu pour l’internationalisation de l’enseignement supérieur et la production d’une main-d’oeuvre compétitive à l’échelle mondiale. Le Forum des universités régionales pour le renforcement des capacités en agriculture (RUFORUM) a facilité la mobilité académique en Afrique depuis 2009 pour renforcer les capacités des universités africaines pour construire leurs propres ressources humaines. A ce jour, 60 universités en Afrique se sont engagés dans la mobilité académique à travers le réseau RUFORUM. Les déficits de capacité dans le secteur agricole ont été déterminés puis neuf et cinq programmes régionaux de Doctorat et Maîtrise, respectivement, ont été développés et accrédités. Aujourd’hui 521 mobilités estudiantines et 110 mobilités du personnel ont été prises en charge. Les étudiants et le personnel ont bénéficié de l’exposition aux diverses cultures et environnements, des réseaux de recherche ont été créés grâce à des conférences, et des travaux collectifs sont actuellement en cours dans différentes parties du continent. Les universités échangent maintenant le personnel pour la tenue des conférences et construire des programmes de renforcement des capacités, et l’internationalisation des programmes. Le succès enregistré est attribué à l’appropriation institutionnelle des programmes par les recteurs d’universités, le coût subventionné de la formation, les programmes régionaux reconnus, et un mécanisme de coordination solide. Les défis rencontrés comprenaient la variation dans les programmes d’enseignement pour les mobilités au-delà des neuf programmes qui posent un défi de la reconnaissance et de l’équivalence des diplômes. La majorité des universités africaines manquent moyens logistiques organisés tels que l’hébergement, le soutien dans l’apprentissage de la langue et l’orientation culturelle, l’octroi des visas et la billetterie, l’espace pour les bureaux pour les étudiants étrangers et les professeurs visiteurs. L’Opérationnalisation d’un système harmonisé d’accumulation et de transfert des crédits, la subvention des frais, l’apprentissage électronique et mixte, de solides bureaux d’affaires internationales, le soutien institutionnel et l’interconnexion pour le partage des expériences acquises avec une institution de coordination indépendante, permettront d’améliorer la contribution de la mobilité académique dans l’amélioration de la qualité de l’enseignement supérieur en Afrique.
Language: 
Date of publication: 
2016
Country: 
Region Focus: 
East Africa
Author/Editor(s): 
Volume: 
14
Number: 
Part 1
Pagination: 
197-204
Collection: 
RUFORUM Working document series
RUFORUM Conferences and Workshops
Agris Subject Categories: 
Agrovoc terms: 
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Web resource
Publisher: 
ISSN: 
E_ISSN: 
Edition: