Farmer perception on effects of the witch weed infestations in sorghum in Ishongorero sub county, Ibanda district, south western Uganda

Abstract: 
Sorghum (Sorghum bicolor (L.) Moench is the fifth most important cereal in the semi arid regions of the world in terms of production and area planted. However, sorghum production is constrained by a number of factors including pests and diseases. Witch weed (Striga spp.) is one of the pests constraining sorghum production in most parts of Uganda including Isonghorero sub-county in Ibanda district. Therefore, the objective of the study was to assess farmer perceptions on effects of the witch weed infestations on sorghum in Ishongorero sub-county. The study was a cross sectional survey. Multi-stage random sampling technique was used to identify and interview 70 respondents comprising of farmers, opinion leaders, political and technical leadership of the sub-county. Striga infestation was widespread and devastating in most of the fields surveyed. The effects of Striga included stunted growth and reduced yield among others. Different control measures were reportedly employed to contain the spread of Striga including uprooting and crop rotation/fallowing. Striga weed was mostly devastating at the pre-flowering stage and exhibited a number of effects including stunted growth and reduced yields among others. Different control measures were employed to contain the spread of Striga including uprooting and crop rotation/fallowing.
Le sorgho (Sorghum bicolor (L.) Moench est la cinquième céréale la plus importante dans les régions semi-arides du monde en termes de production et de la superficie ensemencée. Cependant, la production de sorgho est limitée par un certain nombre de facteurs, y compris les parasites et les maladies. La mauvaise herbe sauvage (Strigaspp.) est l’un des ravageurs qui limitent la production de sorgho dans la plupart des régions de l’Ouganda, y compris le sous comté d’Isonghorero, dans le district d’Ibanda. Par conséquent, l’objectif de l’étude était d’évaluer les perceptions des agriculteurs sur les effets des infestations de mauvaises herbes sauvages sur le sorgho dans le sous comté d’Ishongorero. L’étude était une enquête transversale. Les techniques d’échantillonnage multi-étape aléatoire ont été utilisées pour identifier et entretenir 70 répondants comprenant des agriculteurs, les leaders d’opinion, le leadership politique et technique du sous comté. L’infestation de Striga a été généralisée et dévastatrice dans la plupart des domaines étudiés. Les effets de la Striga ont inclus, entre autre, un retard de croissance et un rendement réduit. Les mesures différentes de contrôle auraient été utilisées pour contenir la propagation de Striga y compris le déracinement et la rotation des cultures / jachère. Les herbes de Striga étaient surtout dévastatrices au stade de préfloraison et présentaient un certain nombre d’effets, y compris un retard de croissance et des rendements réduits, entre autres. Des différentes mesures de contrôle ont été utilisées pour contenir la propagation de Striga y compris le déracinement et la rotation des cultures en/ jachère.
Language: 
Date of publication: 
2014
Country: 
Region Focus: 
East Africa
Author/Editor(s): 
University/affiliation: 
Collection: 
RUFORUM Conferences and Workshops
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Printed resource
Publisher: 
ISSN: 
E_ISSN: 
Edition: 
Extent: 
321 - 327