Gene action of selected grain and forage dual purpose sorghum genotypes

Abstract: 
Sorghum is an important food and feed source in mixed crop-livestock production systems where its dual usage is a preferred option, especially among the resource poor small-scale farmers. This study was undertaken to estimate the combining ability of grain and forage sorghum genotypes in F1 combinations for several traits as a criteria for improving dual purpose sorghum cultivars. A total of 23 crosses were evaluated alongside their parents at three locations in two seasons. Results indicated that the gene action for the traits under observation was controlled by both additive and non-additive genetic effects. Majority of the parental lines had significant GCA estimates for all traits except line 20 for grain yield, lines 22 and 34 for plant height, line 35 for leaf-stem ratio, and line 22 for days to flowering. Significant (P d” 0.05) SCA estimates were prominent in majority of the individual parental combinations for all traits except leaf area and leaf-stem ratio. The results of this study suggested that both inter and intra allelic interactions were involved in the expression of the traits. The predominance of additive genetic control implies that use of parents with suitable significant GCA effects is most appropriate for improving sorghum cultivars for dual purpose while the different parental combinations (grain by forage, forage by grain) that showed high specific combining ability indicated the role of dominance gene action.
Le sorgho est une source d’alimentation humaine et animale importante dans les systèmes mixtes de production agropastoraux où son double usage est une option privilégiée, en particulier parmi les ressources pauvres petits agriculteurs. Cette étude a été entreprise pour évaluer l’aptitude à la combinaison de grains et de génotype de fourrage de sorgho dans des combinaisons de F1 pour plusieurs traits comme critères pour l’amélioration des cultivars de sorgho à double usage. Un total de 23 croisements a été évalué aux côtés de leurs parents à trois endroits en deux saisons. Les résultats indiquent que l’action de gènes pour les traits sous observation a été contrôlée à la fois par les effets génétiques additifs et non additifs. La majorité des lignées parentales avait un GCA signifiant estime pour tous les caractères sauf la ligne 20 pour le rendement en grain, les lignes 22 et 34 pour la hauteur de la plante, la ligne 35 pour le rapport feuille-tige, et la ligne 22 pour les jours à la floraison. Les estimations de signifiant SCA (P d “0,05) ont été importantes dans la majorité des combinaisons parentales individuelles pour tous les caractères sauf la surface foliaire et le rapport feuilletige. Les résultats de cette étude montrent que les deux interactions inter et intra alléliques ont été impliqués dans l’expression des traits. La prédominance de contrôle génétique additif implique que l’utilisation des parents ayant des effets signifiants GCA appropriés est le plus approprié pour l’amélioration des cultivars de sorgho a doublé objectif tandis que les différentes combinaisons parentales (grain par fourrage, fourrage par grain) qui ont montré une combinaison de capacité spécifique élevée ont montré le rôle de l’action des gènes de dominance.
Language: 
Date of publication: 
2016
Country: 
Region Focus: 
East Africa
University/affiliation: 
Volume: 
14
Number: 
Part 1
Pagination: 
763-769
Collection: 
RUFORUM Working document series
RUFORUM Conferences and Workshops
Agris Subject Categories: 
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Printed resource
Publisher: 
ISSN: 
1607-9345
E_ISSN: 
Edition: