Implementing a digital repository to increase access to agricultural higher education research and learning in Africa: The Regional Universities Forum for Capacity Building in Agriculture experience

Abstract: 
Providing access to knowledge outputs is important to support development in Africa through strengthening learning, innovation, and avoiding duplication. However, although there has been an increase in the research output from the continent, a lot of it is still inaccessible. Institutional repositories have been identified as a feasible means of closing this access gap, which would help to showcase research and making it visible to search engines and thus easy for users to discover. RUFORUM’s Theory of Change envisions the network becoming a continental reference point for agricultural research and higher education, a goal that will require increasing access to the network’s rich knowledge base. The RUFORUM Institutional Repository, launched in 2013, provides a boost towards achieving this goal. Presently, the repository is an online storehouse for the collection, storage and retrieval of the network’s knowledge output and holds close to 1,500 publications comprised of student theses and dissertations, journal publications, conference papers, project reports, as well as corporate and research outputs from the RUFORUM Secretariat. Three years after its launch, this paper documents reflections on the operations, challenges and lessons learned drawn from implementation of the repository and the way forward. The main challenges relate to the length of time taken to upload documents, acquisition of publications, and access restrictions instituted by publishers, including universities.
Le fait de fournir l’accès aux productions de la connaissance est important pour soutenir le développement en Afrique à travers le renforcement de l’apprentissage, l’innovation, et éviter la duplication. Cependant, bien qu’il y ait une augmentation de la production de la recherche du continent, beaucoup d’entre elle restent encore inaccessibles. Les banques de données institutionnelles ont été identifiées comme un possible moyen de combler cet écart d’accès, ce qui permettrait de mettre en valeur la recherche et la rendre visible aux moteurs de recherche, et ainsi faciliter la découverte des utilisateurs. La théorie de RUFORUM du changement envisage de faire du réseau un point de référence continental pour la recherche agricole et l’enseignement supérieur, un objectif qui impliquera l’accroissement à l’accès à la riche base des connaissances du réseau. La base des données institutionnelles du RUFORUM, lancée en 2013, fournit un coup de pouce pour atteindre cet objectif. Présentement, la banque des données est un entrepôt en ligne pour la collecte, le stockage et la récupération de la production de connaissances du réseau, et détient près de 1.500 publications comprenant des thèses et des mémoires des étudiants, des publications dans des revues, des documents de conférence, des rapports de projet, ainsi que des productions d’entreprise et de la recherche du Secrétariat du RUFORUM. Trois ans après son lancement, ce papier garde la documentation des réflexions sur les opérations, les défis et les leçons apprises tirées de la mise en oeuvre de la banque des données et de la voie à suivre. Les principaux défis ont trait à la longueur du temps nécessaire pour télécharger des documents, l’acquisition de publications, et les restrictions d’accès mis en place par les éditeurs, y compris les universités.
Language: 
Date of publication: 
2016
Country: 
Region Focus: 
East Africa
Volume: 
14
Number: 
Part 1
Pagination: 
327-335
Collection: 
RUFORUM Working document series
RUFORUM Conferences and Workshops
Agris Subject Categories: 
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Web resource
Publisher: 
ISSN: 
1607-9345
E_ISSN: 
Edition: