Improving graduate competencies through field attachments: Experiences from the School of Agricultural Sciences, Makerere University

Abstract: 
The demand for skilled university graduates to address practical development challenges is higher today than ever before. Field attachment is one of the main approaches for integrating competence building into academic programmes in many universities. While this practice has been going on in Makerere University for a long time, little is understand about the students own perception of the program and thus its effectiveness. To get insights into the students own perspective of the program, a review of 150 student field attachment reports submitted in the five undergraduate programs of the School of Agricultural Sciences, Makerere University for the years 2011, 2012 and 2013 was undertaken. The aim of the study was to establish the impact of the field attachment on students from their own reported experiences and its implications for university-community engagement. Students report of benefiting in terms of practically acquiring technical as well as soft skills. However, there is still low acquisition of entrepreneurial and marketing skills especially among the ‘hard science’ programmes. As lessons, being practically skilled, creative and a team player stand out as desired attributes for effective work in the field. For the amount of activities the students are exposed to, the duration of the internship is too short for meaningful skills acquisition. There is need to review the internship period as well as strengthening supervision in order to enhance skills acquisition and networking as a way of influencing development of long-term university-community engagement.
La demande pour les diplômés universitaires qualifiés pour relever les défis pratiques de développement est plus élevée que jamais. L’expérience du terrain est l’une des principales approches pour intégrer le renforcement des compétences dans les programmes académiques dans de nombreuses universités. Bien que cette pratique soit en cours à l’Université de Makerere pendant une longue période, très peu est connu au sujet de la perception du programme par les étudiants et donc son efficacité. Pour obtenir un aperçu des étudiants sur le programme, un examen des rapports d’expérience de terrain de 150 étudiants présentés dans les cinq programmes de premier cycle de l’Ecole des Sciences Agricoles de l’Université de Makerere pour les années 2011, 2012 et 2013 a été réalisé. Le but de l’étude était de déterminer l’impact de l’expérience sur le terrain par les étudiants de leurs propres expériences rapportées et ses implications pour l’engagement universitaire-communautaire. Les étudiants signalent de bénéficier en termes de pratiquement acquérir une expérience technique ainsi que les compétences non techniques. Cependant, l’acquisition de compétences entrepreneuriales et de marketing est encore faible, en particulier entre les programmes «scientifiques pures». Comme leçon, le fait d’être pratiquement qualifié, créatif et avoir l’esprit d’équipe, ce qualités se démarquent comme attributs souhaités pour un travail efficace sur le terrain. Pour la quantité d’activités à laquelle les élèves sont exposés, la durée du stage est trop courte pour l’acquisition de compétences significatives. Il est nécessaire de revoir la période de stage ainsi que le renforcement de la surveillance afin d’améliorer l’acquisition des compétences et la mise en réseau comme un moyen d’influencer le développement de l’engagement à long terme entre universitaire-communauté.
Language: 
Date of publication: 
2014
Country: 
Region Focus: 
East Africa
University/affiliation: 
Collection: 
RUFORUM Conferences and Workshops
Agris Subject Categories: 
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Printed resource
Publisher: 
ISSN: 
E_ISSN: 
Edition: 
Extent: 
101 - 107