Influence of arbuscular mycorrhiza fungi inoculation on growth of sweet potato varieties in Nairobi county, Kenya

Abstract: 
Sweet potato is an important food security crop cultivated mostly under temperate and mild tropical climatic conditions. The crop is vegetatively propagated using vines. However, its productivity in Kenya is lower than its genetic potential due to poor soil fertility. The productivity is constrained by phosphorus limitation in most agro-ecosystems. Phosphorus is one of the most important plant nutrients in sweet potato production but it is limiting in the tropical African soils. However, one of the feasible options is the use of arbuscular mycorrhizal fungi inoculant that enhances phosphorus and moisture uptake. A field experiment was therefore conducted in Peri urban area of Nairobi County to investigate the influence of arbuscular mycorrhiza fungi inoculation on growth of sweet potato varieties, during the long rains of 2017.The experiment was laid out in a Randomized Completely Block Design (RCRD) with two factors (two sweet potato x two mycorrhiza inoculation –plus or minus) and the treatments were replicated three times. Data on plant growth (vine length and number of primary stems) were collected and later analyzed using Genstat statistical software 15th edition and means separated by Tukeys 95% confidence level. The study results indicated that there were significance (Pd”0.05) differences amongst the sweet potato varieties and inoculation with AMF, leading to better performance in inoculation. Overall, mycorrhiza inoculation increased sweet potato growth. The study therefore recommends that farmers should be encouraged to use bio-fertilizers when planting their crops to realize better yields. Key words: Arbuscular mycorrhiza fungi, inoculation, Kenya, phosphorus, sweet potatoes
La patate douce est une culture de sécurité alimentaire importante, cultivée principalement dans des conditions climatiques tropicales tempérées et douces. La culture est multipliée par voie végétative à l’aide de vignes. Cependant, sa productivité au Kenya est inférieure à son potentiel génétique en raison de la faible fertilité des sols. La productivité est limitée par la limitation du phosphore dans la plupart des agro-écosystèmes. Le phosphore est l’un des nutriments végétaux les plus importants dans la production de patates douces, mais il est limitant dans les sols tropicaux africains. Cependant, l’une des options réalisables est l’utilisation d’un inoculant de champignons mycorhiziens arbusculaires qui améliore l’absorption du phosphore et de l’humidité. Une expérience sur le terrain a donc été menée dans la zone périurbaine du comté de Nairobi pour étudier l’influence de l’inoculation des mycorhizes à arbuscules sur la croissance des variétés de patates douces, pendant les longues pluies de 2017. avec deux facteurs (deux patates douces x deux inoculations de mycorhizes - plus ou moins) et les traitements ont été répétés trois fois. Les données sur la croissance des plantes (longueur de la vigne et nombre de tiges primaires) ont été collectées puis analysées à l’aide du logiciel statistique Genstat 15eme édition et les moyennes séparées par un niveau de confiance de 95% de Tukeys. Les résultats de l’étude ont indiqué qu’il y avait des différences significatives (Pd ”0,05) entre les variétés de patates douces et l’inoculation avec l’AMF, conduisant à une meilleure performance de l’inoculation. Dans l’ensemble, l’inoculation de mycorhizes a augmenté la croissance de la patate douce. L’étude recommande donc d’encourager les agriculteurs à utiliser des bio-engrais lors de la plantation de leurs cultures pour obtenir de meilleurs rendements. Mots clés : Champignons mycorhiziens arbusculaires, inoculation, Kenya, phosphore, patates douces
Language: 
Date of publication: 
2018
Country: 
Region Focus: 
East Africa
Volume: 
17
Number: 
2
Pagination: 
438-441.
Collection: 
RUFORUM Working document series
RUFORUM Conferences and Workshops
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Web resource
Publisher: 
ISSN: 
1607-9345
E_ISSN: 
Edition: