Making of an Entrepreneur University through University-Industry partnership: Institute of Petroleum Studies, Uniport - Nigeria a case study

Abstract: 
The World Bank in 2013 established an Africa Centre of Excellence in Oil Field Chemicals Research (CEFOR) at University of Port Harcourt, Nigeria, to address regional development challenges in the oil and gas industry. The Centre is well positioned to deliver professional and high quality service to the industry through capacity building and cutting edge research. The motivation for establishing this Centre is the desire to promote home grown and regional research networks that will help to develop the human capital in Africa. Specifically, the Centre possesses good learning infrastructure and focuses on research programmes relevant to the private sector. The post-graduate courses and research are designed, organized and taught on a modular basis with teaching responsibility shared amongst experienced and active resource persons from the collaborating universities and industry partners. Also, staff development is a priority through support for faculties to attend national and international specialized short term trainings, workshops and conferences. Our strong university - industry relationships with the resultant cross-fertilization of ideas, have continued to be veritable source of solution to development challenges especially as they relate to the oil and gas sector. We are therefore seeking for collaborations with Universities and Industries for exchange programmes that will enable us develop faculties, run post-graduate studies and undertake joint research, run short courses, and develop human capital in Africa. The strategic plan of the Institute of Petroleum Studies (IPS) where (CEFOR) is domiciled is structured to establish centres of excellence in the upstream, midstream and downstream sectors of the oil and gas industry. Every centre will be developed on the basis of collaboration, exchange and linkages with reputable international and national institutions, as well as national and international professional bodies for professional certification. Through these collaborations and partnerships, IPS is now strategically poised to become an entrepreneurial institute, a research centre and the training hub for the petroleum industry in the Gulf of Guinea. No doubt, collaborative research efforts and exchange programmes among African Universities will enhance capacity building, provide a platform for quality training and regional applied research networks to address regional challenges and promote specialization.
En 2013, la Banque Mondiale a créé un Centre Africain d’Excellence en Recherche Chimique dans les gisements de Pétrole (CEFOR en anglais) à l’Université de Port Harcourt, au Nigeria, pour relever les défis de développement régional dans l’industrie du pétrole et du gaz. Le Centre est bien placé pour offrir un service professionnel de haute qualité à l’industrie à travers le renforcement des capacités et la recherche de pointe. La motivation pour la création de ce Centre est le désir de promouvoir la croissance nationale et les réseaux de recherche régionaux qui contribueront à développer le capital humain en Afrique. Plus précisément, le Centre possède une bonne infrastructure d’apprentissage et se concentre sur des programmes de recherche pertinents relevant du secteur privé. Les cours postuniversitaires et la recherche sont conçus, organisés et enseignés sur une base modulaire avec la responsabilité de l’enseignement partagé entre personnes ressources actives et expérimentés à travers la collaboration des universités et les partenaires industriels. En outre, le développement du personnel est une priorité qui passe par le soutien aux facultés de réaliser des spécialistes nationaux et internationaux par des formations à court terme, par des ateliers et des conférences. L’université, par ses relations industrielles résultant de la confrontation positive d’idées, a continué d’être une véritable source de la solution aux problèmes de développement, en particulier en ce qui concerne le secteur du pétrole et du gaz. Nous recherchons donc des collaborations avec les universités et les industries pour réaliser les programmes d’échanges qui nous permettront de développer les facultés, d’organiser des études postuniversitaires et d’entreprendre des recherches conjointes, d’organiser des cours à court terme, et de développer le capital humain en Afrique. Le plan stratégique de l’Institut des Etudes Pétrolifères (IPS en anglais) où se trouve localiser le «CEFOR », est structuré de manière à établir des Centres d’excellence des secteurs de l’industrie pétrolière et gazière en amont, au niveau intermédiaire et en aval. Chaque centre sera développé sur la base de la collaboration, d’échange et des liens avec les institutions nationales et internationales de renom, ainsi que d’organismes professionnels nationaux et internationaux pour la certification professionnelle. Grâce à ces collaborations et partenariats, IPS est maintenant stratégiquement en passe de devenir un institut d’entreprise, un centre de recherche et un centre de formation pour l’industrie pétrolière dans le golfe de Guinée. Sans nul doute, les efforts de recherche en collaboration et en programmes d’échange entre les universités africaines amélioreront le renforcement des capacités, fourniront une plateforme de formation de qualité et des réseaux régionaux de recherche appliquée pour relever les défis régionaux et promouvoir la spécialisation.
Language: 
Date of publication: 
2016
Country: 
Region Focus: 
West Africa
University/affiliation: 
Volume: 
14
Number: 
Part 1
Pagination: 
121-122
Collection: 
RUFORUM Working document series
RUFORUM Conferences and Workshops
Agris Subject Categories: 
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Web resource
Publisher: