Perception on climate change and climate smart agricultural technologies among small holder mixed farmers in East Africa

Abstract: 
Climate change is one of the major challenges facing small-scale farmers in East Africa. A study was conducted in Central and Eastern Uganda representing the humid and subhumid regions in East Africa respectively with the objective of identifying the implemented and missing adaptation strategies among small-holder mixed crop-livestock farmers in Uganda. Non-self-administered questionnaires were used to collect data from 80 farmers (implementers and non-implementers of planned adaptation strategies). A large number of farmers in Masaka (86.7%) observed change in climate in terms of decreased rainfall while most farmers in Ngora (66.7%) reported increased rainfall amounts over the past 30 years considered in the study. The major climate smart agricultural technologies identified in the two districts were: soil rainfall fertility management (75%), water harvesting and small scale irrigation (64.5%), soil and water conservation (65%) and use of drought tolerant forages (100%) and these practices are also implemented in Kenya and Tanzania. Change of planting dates, crop diversification, large scale pasture conservation, use of green houses for vegetable production, access to credit for adoption of adaptation measures, use of early warning systems, implementation of climate change awareness, and introduction of agroforestry systems were the missing strategies in the study areas. Therefore it is recommended that governments and organizations aiming at implementing adaptation strategies among smallholder mixed crop-livestock farmers should consider these factors prior to their execution of the projects.
Le changement climatique est l’un des défis majeurs auxquels sont confrontés les petits agriculteurs en Afrique de l’Est. La présente étude a été menée au centre et à l’est de l’Ouganda, régions humides et subhumides d’Afrique Orientale, dans le but d’identifier les stratégies d’adaptation courantes et absentes chez les petits agriculteurs en Ouganda. Des questionnaires ont été utilisés pour collecter des données auprès de 80 agriculteurs (exécutant ou pas les stratégies d’adaptation planifiées). Un grand nombre d’agriculteurs à Masaka (86,7%) ont observé un changement dans le climat en termes de réduction des précipitations tandis que la plupart des agriculteurs de Ngora (66,7%) ont signalé une augmentation des précipitations au cours des 30 dernières années considérées dans l’étude. Les technologies agricoles intelligentes majeures pour faire face au climat identifiées dans les deux districts étaient: la gestion de la pluie et de la fertilité des sols (75%), la collecte d’eau et irrigation à petite échelle (64,5%), la conservation des sols et des eaux (65%) et l’utilisation de fourrages qui supportent la sécheresse ; et ces pratiques sont également en cours au Kenya et en Tanzanie. Le changement des dates de semis, la diversification des cultures, la conservation des pâturages à grande échelle, l’utilisation de serres pour la production maraîchère, l’accès au crédit pour l’adoption de mesures d’adaptation, l’utilisation de systèmes d’alerte précoce, la sensibilisation aux changements climatiques et l’introduction des systèmes agroforestiers étaient tous des stratégies absentes dans les zones d’étude. Par conséquent, il est recommandé que les gouvernements et les organisations visant à mettre en oeuvre des stratégies d’adaptation à être utilisées par les petits agriculteurs système agro-pastoral, considèrent ces facteurs avant d’exécuter les projets.
Language: 
Date of publication: 
2016
Country: 
Region Focus: 
East Africa
Volume: 
14
Number: 
4
Pagination: 
225-234.
Collection: 
RUFORUM Working document series
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Web resource
Publisher: 
ISSN: 
1607-9345
E_ISSN: 
Edition: