The potential of incorporation of forecasting using time series data into fisheries management in Malawi: Case of management of Oreochromis species of Lake Malawi

Abstract: 
The Chambo fishery has been reported to be declining over the years to the levels that strategies were put in place to restore the fishery by the government and other stakeholders. The effectiveness of these strategies in restoring the chambo fishery in Lake Malawi in Mangochi District has to be quantified and calls for proper adjustments be made to achieve the goal of restoring the fishery. This study aimed at modelling and forecasting Oreochromis species (Chambo) yield from artisanal fishery on Lake Malawi in Mangochi District using fish landings data from 1976 to 2012 from the Department of Fisheries in Malawi. The study employed Holt’s exponential smoothing model to forecasts the landings from 2013 through 2022. Several diagnostic techniques were employed to validate the generated model, the one that best suited the data was used in the forecasting. The future forecast of the landings showed a mean of -333.981 tonnes (with confidence intervals of 80% and 95%), implying that the fishery would have collapsed. The forecast also showed that in the year 2022 the fishery will have completely collapsed from 1940.08 tonnes in the year 2010 as shown by the negative forecasted fish landings (-1458.30 tonnes) with confidence intervals of 80% and 95% and included a zero (0). These results are clearly demonstrating that the artisanal fishery in focus will completely get collapsed by 2017 despite several management strategies on Chambo that have been implemented on Lake Malawi. The forecast also shows that these strategies had limited impact on restoring the fishery. The current fisheries management system on Lake Malawi is species-specific and most of these management systems were crafted around management of Chambo fishery. This has unfortunately not worked as envisaged. This forecast strongly calls for revisiting of the fisheries management in this area so as to restore this fishery.
La pêche de Chambo (Oreochromis) a été rapportée à la baisse au cours des années à tel point que les stratégies ont été mises en place par le gouvernement et d’autres parties prenantes pour restaurer la pêche. L’efficacité de ces stratégies dans le rétablissement de la pêche de chambo dans le lac Malawi dans le district de Mangochi doit être évaluée et appelle à des ajustements appropriés pour atteindre l’objectif du rétablissement de la pêche. Cette étude visait à la modélisation et la prévision du rendement de la pêche artisanale des espèces Oreochromis (Chambo) sur le lac Malawi dans le district de Mangochi en utilisant les données de capture de poissons au débarcadère à partir de 1976 jusqu’en 2012 du ministère des Pêches au Malawi. L’étude a utilisé le modèle de lissage exponentiel de Holt pour prédire des captures au débarcadère à partir de 2013 jusqu’en 2022. Plusieurs techniques de diagnostic ont été utilisées pour valider le modèle généré ; celui qui convient les données le mieux a été utilisé dans la prévision. Les prévisions des captures au débarcadère a montré une moyenne de -333.981 tonnes (avec des intervalles de confiance de 80% et 95%), ce qui implique que la pêche se serait effondrée. Les prévisions ont également montré que, dans l’année 2022 la pêche se sera complètement effondrée des 1940.08 tonnes en 2010, comme le montrent les captures de poissons au débarcadère négatifs prévus (-1458.30 tonnes) avec des intervalles de confiance de 80% et 95% et un zéro (0) inclus. Ces résultats démontrent clairement que la pêche artisanale en question va complètement s’effondrer en 2017 en dépit de plusieurs stratégies de gestion du Chambo qui ont été mises en œuvre sur le lac Malawi. Les prévisions montrent aussi que ces stratégies ont eu un impact limité sur la restauration de la pêche. Le système de gestion de la pêche en cours sur le lac Malawi est spécifique à une espèce et la plupart de ces systèmes de gestion ont été conçu autour de la gestion de la pêche du Chambo. Cela n’a malheureusement pas fonctionné comme prévu. Cette prévision recommande fortement de revisiter la gestion de la pêche dans cette zone afin de rétablir cette pêcherie.
Language: 
Date of publication: 
2016
Country: 
Region Focus: 
Southern Africa
Volume: 
14
Number: 
Part 1
Pagination: 
871-878
Collection: 
RUFORUM Working document series
RUFORUM Conferences and Workshops
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Web resource
Publisher: 
ISSN: 
1607-9345
E_ISSN: 
Edition: