Soil properties and maize yields under tied ridging, fertilizer micro-dosing and different cropping systems in semi-arid regions of Kenya

Abstract: 
In semi-arid parts of Kenya, the major threat to food security is declining soil fertility, inadequate and un-reliable rainfall. In order to minimize these challenges, there is need to adopt soil management practices that cope with low rainfall in semi-arid areas. A field experiment was carried out in four seasons at Katumani in Machakos County. The main objective of the study was to determine the effect of tied ridging, fertilizer micro-dosing and cropping systems on soil properties (soil pH and soil organic carbon) and maize yields. The experiment was a 2x4x2 factorial laid in a randomized complete block design (RCBD). The treatments were tied ridging, flat bed planting, farm yard manure 0t/ha, farm yard manure 5 t/ha, 20 kg nitrogen/ha, farm yard manure 5 t/ha + 20 kg N/ha, maize monocrop and maize-cowpea intercrop. The results revealed that the interactions between tied ridging x fertilizer micro-dosing x cropping systems had a significant (P < 0.05) effect on soil organic carbon, soil pH and maize yields. The findings suggest that it is important to integrate different soil management practices in order to maximize maize yields. The effectiveness of tied ridges is affected by the seasonal rain fall variations and that success is more feasible when the rainfall amount is low. Key words: Cropping systems, fertilizer micro-dosing, flat bed planting, Kenya, tied ridging
Dans les régions semi-arides du Kenya, la principale menace pour la sécurité alimentaire est la baisse de la fertilité des sols, des précipitations inadéquates et peu fiables. Afin de minimiser ces défis, il est nécessaire d’adopter des pratiques de gestion des sols qui font face aux faibles précipitations dans les zones semi-arides. Une expérience sur le terrain a été menée en quatre saisons à Katumani dans le comté de Machakos. Le principal objectif de l’étude était de déterminer l’effet du billonnage lié, du microdosage d’engrais et des systèmes de culture sur les propriétés du sol (pH et carbone organique du sol) et les rendements de maïs. L’expérience était une factorielle 2x4x2 posée dans un plan de bloc complet randomisé (RCBD). Les traitements portaient sur le billonnage lié, la plantation à plat, le fumier de cour de ferme 0 t / ha, le fumier de cour de ferme 5 t / ha, 20 kg d’azote / ha, le fumier de cour de ferme 5 t / ha + 20 kg N / ha, le maïs monoculture et le maïs avec le niébé intercalé. Les résultats ont révélé que les interactions entre le billonnage lié x le microdosage d’engrais x les systèmes de culture avaient un effet significatif (P <0,05) sur le carbone organique du sol, le pH du sol et les rendements de maïs. Les résultats suggèrent qu’il est important d’intégrer différentes pratiques de gestion des sols afin de maximiser les rendements du maïs. L’efficacité des crêtes liées est affectée par les variations saisonnières des précipitations et ce succès est plus réalisable lorsque la quantité de pluie est faible. Mots clés : Systèmes de culture, micro-dosage d’engrais, plantation à plat, Kenya, billonnage lié
Language: 
Date of publication: 
2018
Country: 
Region Focus: 
East Africa
Volume: 
17
Number: 
2
Pagination: 
408-412.
Collection: 
RUFORUM Working document series
RUFORUM Conferences and Workshops
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Web resource
Publisher: 
ISSN: 
1607-9345
E_ISSN: 
Edition: