Using Wikis to enhance interactivity in teaching and learning: An engagement with Gilly Salmon’s Model

Abstract: 
The teaching and learning process is becoming a big challenge at Higher Education Institutions in Sub-Saharan Africa. This is mainly due to the challenges created by the liberalization of University Education and the implied surge in student numbers. The situation in Makerere University is not different, the challenge of large student numbers has left lecturers with no option but to use teacher- centered methods of teaching like lecture methods. These methods emphasize memorizing of facts, singular interpretation of historical facts, limit teacher-student interaction and prohibit interactive classroom engagements which in turn compromise the quality of teaching and learning. Wikis were adopted as an intervention to enhance interactivity between teacher-student, student-student. Wikis are conceptualized as web applications that allow groups of users to collaboratively add and edit web content without any programming knowledge. Wikis were particularly chosen because they are free and easy to use and also foster and sustain collaborative sharing of history meanings with in a particular context and time. The study was purely qualitative taking Makerere University (MU) as the case study. Study participants entailed, 10 second year pre-service teachers offering History Education as one of their teaching subjects at the School of Education, Makerere University. These participated in the study on a voluntary basis. Study data was obtained from a three weeks pilot study (1December-21 December, 2013), informed by Gilly Salmon’s five stage model of online learning. The steps within the model include; access and motivation, online socialization, information exchange, knowledge construction and development. All activities on the wiki platform were designed based on these five steps to promote group scaffolding in the teaching and learning process. Data was captured through semi-structured interviews and observations of participant and educators’ activities at each step of the model. Results revealed increased interactivity between teachers and students at the different stages of the model. Participants were able to support and own their learning under the guidance of the teacher. However, it was established that there was limited/no active engagement at the steps of knowledge construction and development. Further research will focus on using wikis on last steps of Gilly’s five stage model to explore and develop understanding of its applicability in the teaching and learning process.
Le processus d’enseignement et d’apprentissage devient un grand défi aux établissements d’enseignement supérieur en Afrique au sud du Sahara. Ceci est principalement dû aux défis posés par la libéralisation de l’enseignement universitaire et la hausse implicite du nombre d’étudiants. La situation à l’Université de Makerere n’est pas différente. Le défi d’un grand nombre d’étudiants, a laissé les professeurs sans d’autre choix, que d’utiliser des méthodes centrées sur l’enseignant comme enseigner avec des méthodes de conférences. Ces méthodes mettent l’accent sur la mémorisation des faits, l’interprétation singulière de faits historiques. Ces méthodes, limitent l’interaction enseignant-étudiant et empêchent l’engagement interactive en classe qui à son tour compromettent la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage. Les «Wikis» ont été adoptés comme une intervention visant à améliorer l’interactivité entre l’enseignant-étudiant, étudiant-étudiant. Les «Wikis» sont conceptualisés comme des applications web qui permettent à des groupes d’utilisateurs d’ajouter et de modifier en collaboration le contenu du web sans aucune connaissance en programmation. Les « Wikis » ont été particulièrement choisi parce qu’ils sont gratuits et faciles à utiliser et aussi favorisent et soutiennent le partage collaboratif de sens de l’histoire dans un contexte particulier et du temps. L’étude a été purement qualitative, prenant l’Université de Makerere (MU) comme l’étude de cas. Les participants à l’étude ont été impliqués, à un pré-service de 10 secondes par année d’enseignants offrant l’Enseignement d’Histoire comme l’un de leurs sujets d’enseignement à l’École d’éducation de l’Université de Makerere (School of Education, Makerere University). Ils ont participé à l’étude sur une base volontaire. Les données de l’étude ont été obtenue à partir d’une étude pilote de trois semaines (du 1er décembre au 21 décembre 2013), formé par le modèle en cinq étapes de Gilly Salmon sur l’apprentissage en ligne. Les étapes dans le modèle comprennent; l’accès et la motivation, la socialisation en ligne, l’échange d’informations, la construction et le développement des connaissances. Toutes les activités sur la plate-forme de «Wiki» ont été conçues sur la base de ces cinq étapes pour promouvoir l’échafaudage de groupe dans le processus d’enseignement et d’apprentissage. Les données ont été prises par des entretiens et des observations de participants et les activités des éducateurs semi-structurées à chaque étape du modèle. Les résultats ont révélé une interactivité accrue entre les enseignants et les étudiants dans les différentes étapes du modèle. Les participants ont été en mesure de soutenir et de posséder leur apprentissage sous la direction de l’enseignant. Cependant, il a été établi qu’il y avait peu / pas de participation active aux étapes de la construction et de développement des connaissances. La recherche future sera axée sur l’utilisation de Wikis sur les dernières étapes de cinq stades du modèle de Gilly pour explorer et développer la compréhension de son applicabilité dans le processus d’enseignement et d’apprentissage.
Language: 
Date of publication: 
2014
Region Focus: 
Africa Wide
Author/Editor(s): 
University/affiliation: 
Collection: 
RUFORUM Conferences and Workshops
Agris Subject Categories: 
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Printed resource
Publisher: 
ISSN: 
E_ISSN: 
Edition: 
Extent: 
425 - 426