Establishment of LMD-Aligned Master programme in post-conflicts countries of Eastern, Central and Southern Africa

Abstract: 
Food insecurity and poor health are recognized as key drivers of emergence of conflicts in low income countries. Sustainable peace building strategy should therefore consider investing in increased access to food and nutrition while simultaneously tackling the crucial political and security issues that sometimes receive a greater degree of attention (and resources). In this regard strengthening academic and administration capacities of Agricultural Higher Education institutions (HEIs) in such countries becomes key to jump-start the economic recovery through revitalizing agricultural sector and economic development. This paper shares the experiences in establishing LMD-aligned post-graduate programmes in Burundi, Madagascar and Democratic Republic of Congo. This is a significant contribution to these countries mainly because they have limited human-resource capacity largely due to challenges associated with post conflict and protracted crises. The University of Burundi is through this effort engaged and working towards establishing three postgraduate programs (Masters of Rural Development and Agro-business, Plant breeding and bio-technology, and Post-harvest technology and quality management system); University of Antananarivo in Madagascar is in the process of establishing QHSE (Qualité, Hygiène, Securité, Environnement) and one in Climate change Science and politics degree programmes; while the Catholic University of Bukavu with three PhD holders in Agronomy is preparing to establish an MSc. in Crop Science. The curriculum design for all these programmes is being done regionally with technical backstopping of the Regional Universities Forum for Capacity Building in Agriculture (RUFORUM), a Network of 41 Member Universities in Eastern central and Southern Africa. Makerere University, the University of Ghent and AGREENIUM are involved as key partners in the process. This is an EU funded project under the EDULINK II Programme - ACPEU EDULINK II Project FED/2013/320-203 ‘Establishing and Piloting Postgraduate Programmes for Supporting Agricultural Development in Post-conflict countries of Central and Eastern Africa”. The project has provided a unique opportunity for strengthening HEIs bringing together universities and networks of higher learning institutions to share experience and co-design academic programmes that will be utilized in posterity to training and build human-resource capacity where it is needed most.
L’insécurité alimentaire et la mauvaise santé sont reconnues comme étant les principaux moteurs de l’émergence des conflits dans les pays à faible revenu. La stratégie durable de la consolidation de la paix devrait donc envisager d’investir dans un meilleur accès à la nourriture et à la nutrition, tout en abordant simultanément les questions politiques et sécuritaires essentielles qui reçoivent parfois une plus grande attention (et les ressources). A cet égard, le renforcement des capacités académiques et administratives des établissements d’enseignement supérieur agricole (EES) dans ces pays devient la clé pour relancer la reprise économique grâce à la revitalisation du secteur agricole et le développement économique. Ce document partage les expériences dans l’établissement de programmes d’études supérieures qui s’aligne sur la LMD au Burundi, au Madagascar et en République Démocratique du Congo. Il s’agit d’une contribution importante à ces pays, principalement parce qu’ils ont une capacité limitée des ressources humaines due en grande partie aux défis associés à la période de post-conflit et aux crises prolongées. A travers cet effort, l’’Université du Burundi est engagée de travailler à l’établissement de trois programmes d’études universitaires de troisième cycle (la Maîtrise du Développement rural et de la Technologie Agro-business, la Reproduction Végétale et Biotechnologique, et la technologie de post-récolte et le système de gestion de la qualité). L’Université d’Antananarivo à Madagascar est en train d’établir le QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement) et un autre dans les programmes de graduat en science de changement climatique et en politique; tandis que l’Université catholique de Bukavu, avec trois titulaires d’un doctorat en agronomie, se prépare à établir un MSc. en science des cultures. La conception des curriculums d’études de tous ces programmes se fait au niveau régional avec l’appui technique du Forum des Universités Régionales pour le Renforcement des Capacités dans l’Agriculture (RUFORUM), un réseau de 41 universités membres en Afrique centrale, australe et orientale. L’Université de Makerere, l’Université de Gand et EDULINK sont impliqués en tant que partenaires clés dans le processus. Il s’agit d’un projet financé par l’UE dans le cadre du Programme EDULINK II – Le Projet ACP-UE EDULINK II FED/2013/320-203 «en établissement et en pilotant des programmes universitaires de troisième cycle pour l’appui au développement agricole dans les pays post-conflit en Afrique centrale et orientale ». Le projet a fourni une occasion unique de renforcer les établissements d’enseignement supérieur en mettant ensemble les universités et les réseaux d’institutions d’enseignement supérieur à partager l’expérience et de concevoir ensemble des programmes académiques qui seront utilisés dans la postérité à la formation et au renforcement des capacités des ressources humaines où ils en ont plus besoin.
Language: 
Date of publication: 
2014
Country: 
Region Focus: 
Africa Wide
Collection: 
RUFORUM Conferences and Workshops
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Printed resource
Publisher: 
ISSN: 
E_ISSN: 
Edition: 
Extent: 
43 - 47