Fostering inter-disciplinary research to enhance rural smallholder farmer innovation and technology uptake intention using the farmer group approach: A reveiw

Abstract: 
In Uganda, carrying out successful agricultural enterprises by rural smallholder farmers continues to meet production challenges unless actors are assisted to work collectively in groups to use innovate ideas and address them. Research shows that a group approach would facilitate farmers’ quick access to innovative agricultural services and technologies and participation in livelihood improvement. To many resource-poor farmers, it would be among the good agriculture practices that will ensure their food security, sustainable farming and income stability. Based on this, a review study was conducted on the context and the potential of the farmer group approach towards collective action and uptake of innovative technologies to improve agricultural production, food security and market-oriented farming. The reviews involved surveys, thematic and content analysis of variables of interest. The findings indicated that many farmers continue to work individually hence facing production constraints, challenges in value addition and marketing. This undermines extension programme efforts aimed at poverty reduction. This calls for an inter-disciplinary approach to try and address these bottle-necks. There is a need to come up with informed innovative scientific solutions using strong and robust farmer groups that will transform and make farmers entrepreneurial and commercial. It will involve capacity building and access to relevant innovative technology transfer to develop a pro-development scientific critical mass in the country. The main objective of this study is to use an inter-disciplinary approach to enable development of innovative ideas from a wider berth, that can be used to train and enhance local capacity that promotes farmer group innovation and technology uptake. This is based on the study findings that showed that farmer groups (FGs) perceptions and intentions individuals hold towards innovativeness, can mediate between introduction of innovations and transformation of the social context in which smallholder farmers live. Key words: Collective action, farmer groups, innovative technology adoption, inter-disciplinary approach
En Ouganda, la réalisation d’entreprises agricoles réussies par de petits exploitants ruraux continue de relever des défis de production à moins que les acteurs ne soient aidés à travailler collectivement en groupes pour utiliser des idées innovantes et y remédier. La recherche montre qu’une approche de groupe faciliterait l’accès rapide des agriculteurs à des services et technologies agricoles innovants et leur participation à l’amélioration des moyens de subsistance. Pour de nombreux agriculteurs pauvres en ressources, cela ferait partie des bonnes pratiques agricoles qui garantiront leur sécurité alimentaire, leur agriculture durable et la stabilité de leurs revenus. Sur cette base, une étude de synthèse a été menée sur le contexte et le potentiel de l’approche des groupes d’agriculteurs en faveur de l’action collective et de l’adoption de technologies innovantes pour améliorer la production agricole, la sécurité alimentaire et l’agriculture orientée vers le marché. Les examens comprenaient des enquêtes, des analyses thématiques et de contenu de variables d’intérêt. Les résultats ont indiqué que de nombreux agriculteurs continuent de travailler individuellement et sont donc confrontés à des contraintes de production, à des défis en termes d’ajout de valeur et de commercialisation. Cela sape les efforts des programmes de vulgarisation visant à réduire la pauvreté. Cela nécessite une approche interdisciplinaire pour essayer de remédier à ces goulots d’étranglement. Il est nécessaire de trouver des solutions scientifiques innovantes et informées en utilisant des groupes d’agriculteurs forts et robustes qui transformeront et rendront les agriculteurs entreprenants et commerciaux. Il impliquera le renforcement des capacités et l’accès au transfert de technologies innovantes pertinentes pour développer une masse critique scientifique en faveur du développement dans le pays. L’objectif principal de cette étude est d’utiliser une approche interdisciplinaire pour permettre le développement d’idées innovantes à partir d’un poste plus large, qui peuvent être utilisées pour former et renforcer les capacités locales qui favorisent l’innovation des groupes d’agriculteurs et l’adoption de la technologie. Ceci est basé sur les résultats de l’étude qui ont montré que les perceptions et les intentions des groupes d’agriculteurs (FG) envers l’innovation peuvent servir de médiateur entre l’introduction d’innovations et la transformation du contexte social dans lequel vivent les petits agriculteurs. Mots clés : action collective, groupements d’agriculteurs, adoption de technologies innovantes, approche interdisciplinaire
Language: 
Date of publication: 
2018
Country: 
Region Focus: 
East Africa
University/affiliation: 
Volume: 
17
Number: 
2
Pagination: 
525-531.
Collection: 
RUFORUM Working document series
RUFORUM Conferences and Workshops
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Web resource
Publisher: 
ISSN: 
1607-9345
E_ISSN: 
Edition: