Inheritance of resistance to Brown Spot Disease in upland rice in Uganda

Abstract: 
Low yields in rice (Oryza sativa) are attributed by many factors including diseases which represent one of the main constraints. The Brown spot disease (caused by Helminthosporium oryzae) in most rice growing areas cause’s considerable losses which could be averted through development and deployment of resistant varieties. In this study, field trials and screenhouse experiments were conducted at National Crops Resources Research Institute (NaCRRI) – Namulonge, Uganda during 2013/2014 with the objective of identifying new sources of resistance to brown spot disease in rice, establishing the mode of inheritance for resistance to brown spot disease and characterising F2 progenies of specific crosses for segregating pattern of reaction to brown spot disease. Among the hundred tested rice lines, eighteen lines was rated as highly resistant, fifty two resistant, twenty seven moderately resistant and three lines were susceptible.The results revealed that there was significant variation for brown spot resistance among genotypes tested. The identified resistant lines may be brought forward and involved in rice breeding program for development of brown spot resistant lines.
Les faibles rendements en riz (Oryza sativa) sont attribués par de nombreux facteurs, y compris les maladies qui représentent l’une des principales contraintes. La maladie des tâches brunes (causée par Helminthosporium oryzae) dans la plupart des zones de culture du riz, provoque des pertes considérables qui pourraient être évitées par le développement et le déploiement de variétés résistantes. Dans cette étude, des essais sur le terrain et des expériences en serre ont été réalisées à « National Crop Resources Researche Institut » (NaCRRI) (Institut National de Recherche en Ressources de Cultures (CRRI) de Namulonge, en Ouganda, au cours de 2013/2014, avec l’objectif d’identifier de nouvelles sources de résistance à la maladie des tâches brunes du riz, en établissant le mode de transmission pour la résistance à la maladie des tâches brunes et à la caractérisation des descendances F2 de croisées spécifiques en vue de séparer de modèle de réaction à la maladie des tâches brunes. Parmi la centaine de lignées de riz testées, dix-huit lignées ont été classées comme très résistantes, cinquante-deux résistants, vingt-sept modérément résistantes et trois lignées étaient résultats vulnérables. Les résultats ont révélé qu’il y avait une variation significative de la résistance des tâches brunes entre les génotypes testés. Les lignées résistantes identifiées peuvent être présentées et impliqués dans le programme de sélection du riz pour le développement de lignées résistantes aux tâches brunes.
Language: 
Date of publication: 
2014
Country: 
Region Focus: 
East Africa
University/affiliation: 
Collection: 
RUFORUM Conferences and Workshops
Agris Subject Categories: 
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Printed resource
Publisher: 
ISSN: 
E_ISSN: 
Edition: 
Extent: 
185 - 189