Yield stability of promiscuous soybean genotypes in Uganda

Abstract: 
A field experiment was conducted in five major soybean growing areas in Uganda with 12 promiscuous soybean genotypes. Seeds of genotypes were inoculated with fresh culture of Bradyrhizobium sp. strain USDA 3456 and grown in the fields for two rainy seasons. Experiments were conducted in randomized complete block design with three replicates. Grains were harvested at maturity, weighed to estimate yields in kg ha-1. Data were subjected to ANOVA, AMMI, and GGE analysis. Genotype by environment interaction was significant (P<0.01). Kabanyolo I, Namsoy 4M, Wondersoya, Maksoy 5N, and Nam II were stable genotypes for grain yield. Nam II and Namsoy 4M had the highest yield and the environment Kasese season B had the highest performance (1726.6 kg ha-1). Nakabango B and Kasese B were the most discriminating environments. This study provides information that can guide cultivars recommendation in major soybean growing areas in Uganda.
Une experimentation a été conduite dans cinq des zones majeures de production de soja en Ouganda, avec douze accessions de soja à nodulation facile. Les semences de ces accessions ont été inoculées avec une culture fraîche de la souche USDA 3456 de Bradyrhizobium sp, avant d’être plantées dans les champs pendant les deux saisons pluvieuses de l’année 2015. Un dispositif de blocs aléatoires complets a été utilisé avec trois répétitions dans chaque localité. Les graines de soja ont été récoltées à maturité, ces graines ont été pesées et les rendements moyens en kilogramme par hectare ont été évalués. Les données collectées ont été soumises à une analyse de variance, puis des analyses d’effets additifs et multiplicatifs de l’interaction et des interactions genotypes et genotypes-environment ont été réalisées. L’interaction genotypes-environment était significatif (P<0.1). les accessions Kabanyolo I, Namsoy 4M, Wondersoya, Maksoy 5N, et Nam II étaient stables pour le rendement en grains. Les accessions Nam II et Namsoy 4M avaient les rendements les plus élevés et la localité Kasese en saison B avait la plus grande performance (1726.6 kg ha-1). Les localités Nakabango et Kasese aucours de la saison B étaient les plus discriminants. La présente
Language: 
Date of publication: 
2016
Country: 
Region Focus: 
East Africa
University/affiliation: 
Volume: 
14
Number: 
Part 1
Pagination: 
719-724
Collection: 
RUFORUM Working document series
RUFORUM Conferences and Workshops
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Printed resource
Publisher: 
ISSN: 
1607-9345
E_ISSN: 
Edition: