The benefits and productivity of cereal-legume intercropping with and without supplementary irrigation in the semi-arid highlands of Tigray, Ethiopia

Abstract: 
Low soil fertility and limited water availability are the major hampering factors to crop production in the semi arid highlands of Ethiopia. Thus poverty and hunger is evident to the ever increasing population in the country. Comprehensive integration of nitrogen (N)-fixing leguminous species with cereals supported with supplementary irrigation could greatly improve soil fertility, moisture availability and increase livestock feed-base, resulting in food security and improved livelihoods. In line with this, a study was conducted at Mekelle University main campus in the northern highlands of Ethiopia to evaluate the benefits and productivity of cereal-legume intercropping under rainfed conditions and with supplementary irrigation, during the 2015/16 rainfall season. Bread wheat (Triticum aestivum L.) was intercropped with lentil (Lens culinaris Medik) and dekoko (Psium aestivum var. abyssinicum). Results indicated that intercropping increased significantly the grain yield of wheat up to 30.5% under rainfed conditions in wheat-lentil mixture and a noticeable yield increase was also noted in wheat-dekoko intercropping, and supplementary irrigation increased the yields by up to 100%. Higher Land Equivalent Ratio (LER) of 1.83 and 2.38 and LEC (0.82 and 1.34) were registered for wheat-lentil intercropping under rainfed and supplementary irrigation, respectively. Monetary equivalent index (MAI) was also higher (7,937.2 ETBr and 20,642 ETBr) respectively for rainfed and supplementary irrigation in wheat-lentil mixture.
La faible fertilité des sols et la disponibilité limitée de l’eau sont les principaux facteurs qui entravent la production agricole dans les zones de haute altitude semi-arides de l’Ethiopie. Ainsi, la population sans cesse croissante est confrontée à la pauvreté et à la faim. L’intégration complète des espèces légumineuses fixatrices de l’azote (N) avec des céréales soutenue par une irrigation d’appoint pourrait grandement améliorer la fertilité et la réserve en eau du sol et augmenter l’alimentation du bétail pour ainsi assurer la sécurité alimentaire et améliorer le niveau de vie des populations. Dans cette optique, une étude a été menée sur le campus principal de l’Université Mekelle dans les régions de haute altitude du nord de l’Ethiopie pour évaluer les avantages et la productivité des cultures intercalaires de céréales et de légumineuses dans des conditions pluviales et l’irrigation d’appoint, au cours de la saison pluvieuse 2015/16. Blé panifiable (Triticum aestivum L.) a été intercalé avec la lentille (Lens culinaris Medik) et dekoko (Psium aestivum var. Abyssinicum). Les résultats ont révélé que la culture intercalaire a augmenté de manière significative le rendement de grain de blé jusqu’à 30,5% dans des conditions pluviales dans le l’association blé-lentilles. Une augmentation de rendement notable a également été notée dans la culture intercalaire de blé-dekoko, et l’irrigation d’appoint a augmenté les rendements jusqu’à 100%. Le Ratio d’équivalence en terre de 1,83 et 2,38 et LEC (0,82 et 1,34) ont été enregistrés pour l’association blé-lentilles dans le système pluviale et l’irrigation d’appoint, respectivement. L’indice d’équivalence monétaire était également plus élevé (7 937, 2 EtBr et 20 642 EtBr), respectivement, pour l’agriculture pluviale et l’irrigation d’appoint dans l’association blélentilles.
Language: 
Date of publication: 
2016
Country: 
Region Focus: 
East Africa
University/affiliation: 
Volume: 
14
Number: 
Part 1
Pagination: 
567-570
Collection: 
RUFORUM Working document series
RUFORUM Conferences and Workshops
Agris Subject Categories: 
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Web resource
Publisher: 
ISSN: 
1607-9345
E_ISSN: 
Edition: