Farmers’ perceptions and their implications on the use of rice postharvest handling technologies and practices in eastern Uganda

Abstract: 
Attempts to enhance food and income security among smallholder farming households in the sub-Saharan Africa region have focused on increasing production and productivity with limited attention to reducing Postharvest losses (PHL). Therefore, investing in postharvest loss reduction provides an opportune avenue for significantly enhancing food security in the region. This study was conducted in Eastern Uganda to examine farmers’ perceptions about use of postharvest handling technologies and practices. A cross sectional survey involving 150 household interviews and 83 farmers in focus group discussions was conducted. Results indicate that farmers had positive perceptions towards use of knife, tarpaulin and mechanized winnowing. However, 60% of the farmers’ perceived mechanized threshers and moisture meters as irrelevant. This implies that farmers need to be sensitized about these technologies besides addressing the barriers to their availability, accessibility and use. Noticeable proportions of farmers had favorable perceptions towards the bad practices of early harvesting (77%) and prolonged heaping (50%). These type of practices may continue into the foreseeable future. Efforts should focus on sensitizing farmers and customizing the technologies that suit farmers’ situations.
Les tentatives visant à améliorer la sécurité alimentaire et financière des ménages des petits exploitants agricoles dans la région de l’Afrique subsaharienne ont mis l’accent sur l’augmentation de la production et de la productivité avec une attention limitée à la réduction des pertes post-récolte (PPR). Par conséquent, investir dans la réduction des pertes postrécolte offre un moyen opportun pour améliorer considérablement la sécurité alimentaire dans la région. Cette étude a été menée en Ouganda orientale pour examiner les perceptions des agriculteurs sur l’utilisation des technologies et des pratiques de manutention post-récolte. Une enquête transversale portant sur 150 entretiens avec des ménages et 83 agriculteurs organisés en groupes de discussion a été menée. Les résultats indiquent que les agriculteurs avaient des perceptions positives à l’égard de l’utilisation du couteau, la bâche et du vannage mécanisé. Cependant, 60% des agriculteurs ont perçu les batteuses mécanisées et des compteurs d’humidité comme hors de propos. Cela implique que les agriculteurs doivent être sensibilisés au sujet de ces technologies en plus de surmonter les obstacles concernant leur disponibilité, accessibilité et utilisation. Les proportions notables des agriculteurs avaient des perceptions positives à l’égard des mauvaises pratiques de récolte précoce (77%) et entassement prolongé (50%). Ce type de pratiques peut continuer dans un avenir prévisible. Les efforts devraient se concentrer sur la sensibilisation des agriculteurs et la personnalisation des technologies qui conviennent à la situation des agriculteurs.
Language: 
Date of publication: 
2016
Country: 
Region Focus: 
East Africa
University/affiliation: 
Volume: 
14
Number: 
Part 1
Pagination: 
911-919
Collection: 
RUFORUM Working document series
RUFORUM Conferences and Workshops
Licence conditions: 
Open Access
Access restriction: 
Form: 
Web resource
Publisher: 
ISSN: 
1607-9345
E_ISSN: 
Edition: